F comme Fakear

Théo la fausse oreille, autrement nommé FAKEAR

Puisant son inspiration dans la world music comme chez Future Classic et Ninja Tune, Fakear mélange différents genres musicaux, créant ainsi cette patte unique qui le caractérise.

Originaire de Caen et diplômé en musicologie, Fakear (de son vrai nom Théo Le Vigoureux) commence la musique en tant que guitariste, avec un groupe de ska punk.
Il se fait connaître lors d’un tremplin au Cargö en 2012, puis devient lauréat du Prix Deezer Adami en 2014.

Fakear

Une dizaine d’EPs à 23 ans

Avec des influences comme Pink Floyd, Portishead, Radiohead ou encore Bonobo, il ne sort pas moins de 9 EP et 1 album entre 2011 et 2016 :

Animal (Album)
2016

Animal

Vegetal
2016

Vegetal

Asakusa
2015

Asakusa

Sauvage
2014

Sauvage

Dark Lands
2013

Dark Lands

Morning In Japan
2013

Morning In Japan

Washin Machine
2012

Washin Machine

Back Street
2011

Back Street

Pictural
2011

Pictural

Bird
2011

Bird

Après avoir fait ses armes dans des premières parties de Wax Tailor, il sort son premier album « Animal », signé sur une major company, en 2016.

Fakear en live

Adepte du live sur machines (Akaï MPC), il se livre sur scène dans des shows énergiques, qui font ressortir toute l’originalité du projet.
Fakear mélange les genres, créant un nouvel espace dans lequel il nous emmène énergiquement.
On se retrouve sans prévenir à danser sur des rythmes japonisants ou orientaux, pour le rejoindre dans les hautes sphères de l’exotisme électronique.

Suivez Fakear sur

FacebookSoundCloudBeatport

Laisser un commentaire